Ma première vidéo X

Ca devait arriver, il faut bien que j’essaye de relancer ce blog moribond 🙂

J’ai donc eu l’honneur d’être invité à discuter au @vinvinteur pour le vebshow n°10 consacré cette semaine à « l’industrie pornographique face à Internet « .

J’ai croisé Cyrille aka @Vinvin la semaine dernière à LeWeb et connaissant ma position ultra réactionnaire sur la question il m’a proposé de participer à l’émission pour tenir le rôle du curé de service: j’ai dit oui 🙂

Je suis l’ennemi du porno. C’est philosophique et politique (Si, si). Le sujet aujourd’hui n’était pas moral alors je me suis cantonné à l’aspect business/web, ce qui fut difficile.

Pardon à mes camarades de hangout, mais pour moi le bon porno avec scénario et maquillage ou le mauvais porno artisanal, je ne fais aucune différence. Je n’y connais pas grand chose, je suis un « consommateur » rare, un type moyen. Le truc c’est que toute prétention à l’artistique dans ce domaine me fait rire, je ne vois que pulsion animale et mercantile, je ne nie aucune réalité mais ce n’est pas ce qui m’intéresse. Je le dis sans mépris, les passionnés de X, les acteurs, les producteurs, scénaristes (sic), si il y en a qui sont sincères, grand bien leur fasse. Moi j’ai un monde à sauver, je m’intéresse à l’élévation de nos pauvres esprits et ce n’est pas mépriser la sexualité que de penser que sa commercialisation et son exhibition est contraire à la sagesse qui nous manque tant. Il y aurait beaucoup à dire. Un autre jour si tu veux bien 🙂

Je concède à mes interlocuteurs un point positif, le porno accessible à tous a sans aucun doute aidé à la désacralisation de « la chose » et l’éducation sexuelle d’un point de vue technique. Mais la technique n’est pas tout, loin s’en faut. C’est mon avis.

PS: on a quand même eu un scoop, TF1 gonfle les dividendes de ses actionnaires au porno (vers 37:40). J’ai dit scoop, pas surprise.

5 Comments

  1. Paldachlyo

    Il y a toujours un effet pervers de la démocratisation ou je dirais plutôt banalisation (dans ce cas) des choses …

    Je suis pas loin de penser la même chose que toi. Si ce n’est que le point positif que tu concèdes n’est pas si trivial que ça. Car justement la démocratisation du porno a fait que certaines pratiques sexuelles, que je qualifierais de « hors-normes » (mais existe-t-il une normalité en cette matière ?), ce sont banalisées et certains jeunes (je dis bien certains, donc pas tous) se croient tout permis avec les femmes sous prétexte qu’ils l’ont vu à la télé, internet, … Mais cela dit, je suis pas loin de penser que pour la grande majorité, le porno a « décoincé » bon nombre d’entre nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *