[#Blogosphère] je suis libre! \m/ #CC0 :)


Ainsi donc se poserait la question:

« La blogosphère libre existe-t-elle encore ? » (à lire ici)

Et bien oui, elle existe, elle existera toujours et j’oserais dire il n’y a qu’elle qui existe. Le reste c’est de la pub. Ca s’éteint.

Cher Gaël, ton article est riche, il y a des tas d’éléments d’analyse qualitatifs et quantitatifs sur les flux de la toile et ses transmutations dues aux réseaux sociales qui sont très intéressants, mais essentiellement pour des marketeux, pour les passionnés d’e-réputation, ce qui n’est pas ma passion.

Plutôt que de se battre sur des stats et des prospectives hasardeuses, concentrons nous sur l’idée centrale: la liberté.

Que tu constates l’explosion d’une blogosphère du futile ataviquement acquise aux charmes de la corruption mercantile est une chose, que tu mettes en doute l’existence de la publication libre en est une autre. C’est le propre du réseau: il te renvoie ton image. Si on ne voit pas de liberté dans la blogosphère c’est peut-être qu’on ne l’est pas dans sa tête. Le blogger est libre, le lecteur aussi. A chacun d’user de cette liberté et de son libre arbitre.

Je passe au moins 10h par jour connecté et jamais cette futilité n’envahit mes écrans. Je vois certes passer de temps à autres une Nabila ou un PSY, mais globalement je ne lis et ne rencontre que des gens libres. Si tu veux des adresses on peut t’en donner. Des blogs naissent libres et égaux en droits tous les jours et c’est beau. Ca foisonne, ça pense, ça partage. Ecrire pour la millième fois que les blogs sont morts n’y changera rien. Tiens un petit nouveau si tu veux qu’on m’a signalé hier. Et un qui s’est récemment mis en CC0, tu sais ce que c’est j’espère.

Non il n’y a pas que des vendus. Blogger c’est jouir de la chance inouï et inédite que nous offre Internet: publier qui que nous soyons. C’est ça la liberté.

La monétisation des blogs est un sujet complexe. La recherche d’audience est naturelle. On écrit pour être lu. Que ce soit pour de l’argent ou de la notoriété la ligne jaune pour moi est claire: cet espoir d’être lu pilote-t-il l’écrit?

En chiffre je ne représente rien, je n’ai aucune audience face aux blogs dont tu parles peut-être, mais justement, en tant qu’internaute anonyme qui a le luxe de blogger librement, j’ai la prétention de représenter comme tant d’autres une blogosphère libre qui ne lachera rien.

De toute façon parler « des blogs » n’a aucun sens. Comment comparer de la mode, du politique, de la cuisine, de la techno, du lol…

Tiens, sous le coup de l’émotion, je me lance et j’en profite pour faire ce qui me taraude depuis quelques temps déjà: je passe moi aussi mon blog sous licence CC0. Et voilà, paf! Grand moment de bonheur 🙂

Amicalement,

jerome, heureux petit blogger libre

(src image)

12 Comments

  1. Petite illustration : j’ai voulu lire l’article en lien principal de ce blog. L’onglet a aussitôt commencé à jouer de la musique, une vidéo s’est lancée. J’ai fermé l’onglet. Je n’ai pas lu une seule ligne.

    Mais c’est difficile à comprendre. À moi, blogueur libriste, il m’a fallu 10 ans pour le comprendre : http://ploum.net/post/how-i-learned-to-stop-worrying-and-love-the-web

  2. Heureusement que je peux encore dire ce que je veux, sinon, où est-ce que j’irai dire mes conneries ?

    Moi qui pensait que les blogs étaient mort, ils ne le sont apparemment pas encore, et tant mieux.

    Pareil que Ploum : les vidéos qui se lancent au chargement, ça rebute.

  3. Très bon article !

    Je ne pense pas que les blogs libres sont morts. Les blogs sont plus vivants que jamais : Tumblr vaut plus de 1G$, non ?
    La blogosphère libre, j’ai plutôt l’impression qu’elle retourne de plus en plus aux sources : la pub marchant de moins en moins bien (pour ceux qui en besoin) commence à être remplacé par d’autres modèles économiques : produits dérivés, flattrs, comptes premium, bouquins…

    On revient un peu aux sources en quelque sorte.

    À côté, oui, Facebook ou Twitter grossissent également… Mais… osef, non ?

  4. Ah ah, ce post va voir passer « tous les petits blogueurs » (non Ploum, tu n’as plus ta place depuis que chaque post te rapporte 100€ en plus de tes flattr 😉 ) et les blogueurs « libres » de dire ce qu’ils veulent (Est-ce que Korben dit encore uniquement ce qu’il veut ? )

    J’aime ta phrase « C’est le propre du réseau: il te renvoie ton image. » C’est tellement vrai et tellement peu perçu par certains. Tu vois sur internet ce qui te ressemble …

    (Attention ce commentaire est humoristique … puisque c’est bon de prévenir qd on ne se connait pas).

  5. J’ai compris le CC0, merci pour le lien vers l’explication pour les boulets du Web dont je fais partie. Plus grave et plus sérieux, il est bon de rappeler que le plaisir de bloguer inclut la liberté d’écrire comme on l’entend.
    bravo donc.

  6. Pingback: Les coulisses de Juan :: Confidences d'un blogueur antisarkozyste à la retraite, auteur de Sarkofrance (2007-2012)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *