Valls ou un autre

chaises micalesJe trolle un peu beaucoup sur Valls ces temps ci sur mes réseaux sociaux préférés, tellement je suis abasourdi par l’ampleur du foutage de gueule, la trahison de la « gauche », la soumission des encartés, mais pour être tout à fait honnête je m’en fous d’une force.

Pour moi, Valls ou un autre, gouvernement remanié ou non, tous ces gens feront la même politique. Les différences existent, mais elles sont périphériques. Pas négligeables, mais pas essentielles. Le noyau est irrémédiablement accroché à la doctrine libérale, la sainte économie impose ses directives, il n’y a pas à discuter sous peine de procès en hérésie fasciste, rien ne les fera dévier de leur archaïsme 🙂

Seule une démocratie pourrait changer la donne, mais on en est encore bien loin. Le chef pilote seul, sans aucun intérêt pour ce qu’on peut en penser.

Je t’invite à regarder cette magnifique petite vidéo (si, si, c’est court pour une fois, tu peux regarder) qui explique bien la trahison constante du vote pour des gens qui promettent et n’en font qu’à leur tête.

(merci Laurent pour la video)

Source image

5 Comments

  1. mat

    De l’importance d’une analogie pertinente pour saisir un concept pourtant simple mais dont très peu de gens ont pris conscience. A partager, diffuser, afficher partout.
    A notre époque, on l’on pourrait organiser des référendums sur le net pour tout citoyen disposant d’un terminal adapté, une classe gouvernante qui s’octroie le qualificatif de démocratique mais qui n’a pas fait le moindre appel au peuple depuis celui sur la constitution européenne de 2005, ne mérite pas qu’on leur confie la barre pour plusieurs années d’affilée. Depuis le début de la Vème, il y a eu environ une dizaine de référendum (qui pour la plupart ne traitaient pas de la situation interne du pays). 10 appels en 56 ans, faut pas être un génie pour comprendre que les gouvernants (de tout bord, une fois élus) ne sont pas « intéressés » par l’avis du peuple ni par le bien-être des millions de gens pour qui ils légifèrent sur ce que doit être un bon « comportement républicain ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *