La vie des autres #1984

Très chère Maman,

tu m’as demandé s’il fallait s’inquiéter des projets de sécurité nationale en train de germer un peu partout dans les diverses commissions et autres groupes de travail de nos gouvernants.

Je comprends que tu aies pu trouver un peu étonnant que des agents des milices hadopiennes aient débarqué chez toi dimanche pour installer des systèmes d’écoute sur ta ligne téléphonique, ta télévision, dans les chambres, les toilettes et ton micro-onde.

Maman je te demande de prendre un peu de recul et de ne pas raisonner égoïstement. Je sais que tu penses être respectueuse du droit mais en l’occurrence comprend que le gouvernement ne peut pas le savoir et doit légitimement te présumer coupable de possible propos déviants. Peu importe que tu sois dans un environnement privé, nul n’est sensé ignorer la loi du plus fort.

Les brigades du Copyright Madness sont désormais en mesure de réguler ta vie la plus intime, mais ne vois pas tout en noir, c’est évidemment dans ton intérêt.

  • le système pourra désormais t’informer des infractions que tu ne sais même pas commettre. Pour info je te rappelle que le 18 octobre dernier à 14:27 j’ai gravé une copie de ton CD d’Adèle pour la voiture de Laurette, sache que nous sommes tous les 3 des criminels.
  • le système sera dorénavant en mesure de filtrer tes appels téléphoniques car il sait mieux que toi avec qui il est légitime de communiquer, ce qu’il est autorisé de dire, et pourra s’assurer que tu ne discutes pas avec des gens déviants (tu peux déjà retirer mon numéro de tes favoris, il ne te sera plus utile)
  • le système va pouvoir décharger la Justice de tous ces vulgaires problèmes de droit sans intérêt et régler à l’aide de procédures automatiques sans avoir à ennuyer un juge.

Comme tu le vois maman tous les propos alarmistes sur les atteintes aux libertés individuelles, tous ces délires de hippies sur la disparition de la démocratie sont de pures fictions de drogués, je crois qu’il faut savoir rester un peu raisonnable et faire confiance à nos élus encravatés qui n’ont qu’un soucis: l’intérêt public des lobby.

Bisous.

article sous licence CB

L’illustration est tirée du film dont j’ai volé le titre: « La vie des autres », à voir absolument.

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *