Faites-le (spoil : il ne le fera pas)

Représentation

Je parle beaucoup avec des amis de démocratie, et donc de tirage au sort. Nombreux sont ceux qui ne croient pas en ces assemblées citoyennes, beaucoup ne sont même pas au courant qu’il y en a eu une sur le climat.

Apparemment des membres de cette convention sentent qu’ils vont se faire enfumer ( ils ont raison 🙂 ), il nous proposent donc un clip et une campagne pour mettre le Roi au pied du mur : ça s’appelle #FaitesLe

Je trouve ce clip très bien fait, notamment parce qu’il montre que des citoyens modestes, impressionnés, ne se sentant pas à la hauteur, bref des non experts, peuvent mener à bien un arbitrage politique légitime. Citoyens engagés qui ont travaillé dur un sujet, et que tous les éditorialistes des médias de milliardaires méprisent, les prenant pour des gugusses manipulés par des experts. Bravo.

Sommes nous mieux représentés par des élus qui mènent carrière, qui ne travaillent pas tous les sujets, qui obéissent à des logiques de partis ?

Personnellement je me sens mieux représenté par cette assemblée tirée au sort que par un président de la république ou une assemblée nationale.

Pourquoi défendre un système où on sait que les sujets ne sont pas tous travaillés et que des pressions lourdes (privés, réélection, batailles politiques, corruption…) agissent sur les quelques « élus » qui votent la loi ?

Oui Pierre c’est impossible, alors pourquoi ne pas essayer de faire mieux ?

Il ne le fera pas

Non Monsieur Macron n’a pas dit « ce que vous déciderez sera appliqué », il s’est engagé à présenter sans filtre (c’est le mot qui sera retenu) le résultat de leur travail à l’Assemblée Nationale ou (éventuellement) à referendum. L’AN est un filtre 🙂 Bref il ne fera que ce qu’il veut, laissera passer ce qu’il a déjà décidé de laisser passer pour faire démocratique, et continuer à mépriser les citoyens comme à son habitude.

Notre président est l’incarnation de la verticalité, qui peut croire un instant qu’il écoutera ce bas peuple qui lui propose par exemple de réduire le temps de travail ou de restaurer l’ISF ? Seriously…

J’ai parlé longuement avec Korben de ces assemblées citoyennes, il devrait publier peut-être lundi notre discussion dans son podcast. C’était très intéressant de prendre le temps, on y parle de tous ces sujets (tirage au sort, démocratie, représentation…) et entre autre de Jacques Testart dont je recommande la lecture et qui défend cette idée de l’humanitude : comment les citoyens peuvent décider du bien commun.

Le travail

C’est central. Pour moi il faut que les décisions qui régissent le bien commun soient le moins possible influencées par des pressions et des a priori. Le micro trottoir est l’ennemi de la démocratie, et le vote, même les referendums, tournent en guerre de clans qui amènent en bout de chaîne (de tv) à l’élection des malades qui dirigent cette planète.

L’idée géniale de Testart : un citoyen, un voix, ok, pas de discussion là dessus, mais exigeons une seule chose supplémentaire : que la démocratie s’assure que le citoyen qui vote ait travaillé le sujet. C’est fondamentalement le principe des assemblées citoyennes, et je crois que c’est une des rares solutions pour s’extirper de la folie des hommes tout-puissants qui sont la négation de la démocratie.

On se sentira frustré d’être représenté par des gens qu’on ne connaît pas, peut-être même des fous désignés au sort. La réalité est toute autre. Comme aux jurys d’assise le tirage au sort est intelligent. Des expériences concrètes existent, sont documentées, des citoyens mis en responsabilités sont épatants et en viennent parfois jusqu’à voter contre leurs intérêts personnels.

Bien sûr idéalement tout le monde devrait pouvoir s’exprimer sur tout. C’est impossible, le tirage au sort est la solution. Il faut se faire violence au début pour creuser le sujet.

4 Comments

  1. Il n’a jamais été question d’appliquer d’office toutes les décisions de cette assemblée. On sait depuis le début que les propositions iront à l’Assemblée et éventuellement vers un référendum.
    Mais c’est un début. Jusque là, aucun autre gouvernement n’avait laissé une telle assemblée tirée au sort rendre des décisions susceptibles d’être appliquées.
    Alors voyons le verre à moitié plein, espérons qu’il y aura de plus en plus d’initiatives comme celle-là, y compris lors des futurs gouvernements.
    Ce que je pourrais reprocher à l’organisation, c’est le manque de communication dans les médias. Comme tu le dis, beaucoup de gens ne sont même pas au courant, et c’est dommage.
    Hâte d’entendre le dialogue des barbus avec l’ami Korben 🙂

  2. jcfrog

    mais je ne fais que ça de voir le verre à moitié plein 🙂 C’est bien pour cela que je promeus ce superbe exercice démocratique alors que je suis convaincu qu’il sera totalement dévoyé. J’ai même parfois peur que cela serve à détruire l’image des conventions citoyennes, par exemple en exploitant des propositions comme le 110km/h sur autoroute qui va énerver plein de monde. La magie du truc c’est que les gens qui s’énervent sur le 110 auraient peut être été amenés à se prononcer pour malgré ce qu’ils pensent s’ils avaient fait partie des débats 🙂

  3. Leinadfr

    Je prône aussi le tirage au sort, avec, par contre, sur volontariat et à durée limitée Sans renouvellement . N’oublions pas que les jurys des tribunaux d’assises en sont la représentation.
    Et en ce qui concerne le 110 sur autoroute, il faudrait se baser sur ce qui se fait par ailleurs (et chez nous avec l’A89 entre Clermont et Lyon), ainsi que sur les routes. Ne pas généraliser mais adapter en fonction de la dangerosité. Et dans les deux sens. Certaines routes sont très dangereuses à 80

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *