Tilt: Raspberry PI et Impression 3D à Theix (Morbihan)

Tilt est une belle initiative de la mairie de Theix qui veut impliquer la population, « solliciter les citoyens » pour être « co-constructeurs de la politique culturelle de Theix ». Objectif: la création d’un Tiers-lieu permettant la rencontre, l’échange, l’entraide, et ce dans tous les domaines, du plus hightech au plus artisanal. Un truc assez horizontal et collaboratif en somme.

Une journée de rencontre était organisée à la salle Pierre Dosse samedi 23 mai 2015. Vu mes affinités, 2 stands ont particulièrement attiré mon attention.

Construire un ordinateur à base de Raspberry PI: le kit KANO

Raspberry Pi c’est le cerveau d’un petit ordinateur qui coute moins de 50€. Reste juste à connecter un écran, un clavier et si besoin un réseau et d’autres périphériques. Le stand de Benoit Valauri (@BVallauri) de la Médiathèque départementale de l’Ile-et-Vilaine proposait entre autre l’expérimentation pour les enfants des kits KANO.

kitkano

Ces kits ajoutent en gros:

  • un boitier plastique transparent
  • un magnifique clavier orange fluo (éventuellement sans fil grâce à un dongle USB à enficher dans un des 2ports USB du Raspberry)
  • un dongle Wifi
  • un haut parleur
  • une alimentation
  • un cable HDMI pour l’écran
  • et last but not least, un très pédagogique manuel de montage (in english)

Je crois qu’on monte quand même à 170€ au total pour un kit.

Mon fils de 7 ans a pu en monter un en quelques minutes jusqu’à l’allumage et l’émouvante séquence de boot. Je trouve la démarche très bien pensée, très pédagogique. En pratique rien de bien plus compliqué que de brancher une prise USB ou un jack, la manip la plus fine étant de brancher l’alimentation du haut parleur sur le pin 2 et 3 de la colonne de droite, le rouge en haut! 🙂

Screenshot 2015-05-24 13.33.26

Niveau OS c’est du Linux, des applis sont installées, notamment un Minecraft et du Scratch (outil d’apprentissage du codage par briques visuelles) qui semble pouvoir utiliser un API pour piloter des constructions dans son monde Minecraft si j’ai bien compris, faut absolument que je fouille pour montrer ça à mon grand.

Benoit m’a également montré quelques écrans d’une borne mobile de chargement de littérature libre toujours à base de Raspberry PI. On passe devant avec son smartphone ou sa tablette, on se connecte à ce petit serveur qui contient des oeuvres libres de droit et hop, on les charge pour lecture sur son engin. C’est-y pas beau le partage? 🙂

Impression 3D: rencontre avec MakerSpace56

L’impression 3D est un truc qui me titille méchamment depuis pas mal de temps. Ce fut un plaisir de rencontrer également les makers vannetais de http://makerspace56.org/.

17389070233_8e407a8c97_k 18009588755_a32273c0e2_k 18009590505_c1568521e2_k 17386983074_e6b742bef4_k

Chouette de voir une MakerBot à l’action, de pouvoir toucher et de se faire ses premières impressions (ha ha) sur des impressions 3D, pouvoir sentir la qualité réelle du fini, la texture du matériau. J’apprends que leur FabLab ouvre ses portes en général le mercredi soir, voilà une bonne nouvelle. Je sais enfin où m’adresser si je pousse l’envie jusqu’à me frotter à ces fameux fichiers STL.

18010393821_16db658063_k

On a également pu s’essayer au stylo 3D. Franchement pas facile, demande de l’entrainement.

Bref, que du bon. Affaire à suivre donc.

PS: quelques photos dispo sur mon Flickr, licence CC0 évidemment (en dehors des individus reconnaissables, voyez ça avec eux 😉 )

Edit 24/05/15 15:09 : Benoit nous amène quelques précisions

2 Comments

  1. Eric

    Le Raspberry PI ou les cartes phidget, c’est l’inverse du prêt à consommer des tablettes, ça donne une boite à outils, qu’il faut apprendre à maitriser et à utiliser pour créer ses propres outils. C’est une approche de l’informatique active et créative bien plus profonde que l’usage d’une tablette pour e-ilre, e-consommer ou e-jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *