Du bon gros rab d’exoconférence chez @florenceporcel avec beaucoup de @sgtpembry dedans

exodvd

J’ai demandé un seul truc à papa noël, l’exoconférence d’Alexandre Astier. Comme papa noël est très gentil, j’ai enfin pu voir ce spectacle épique. Je ne vais pas m’étaler sur la qualité de ce show intergalactique, c’est tout ce que j’aime. C’est intelligent, intéressant, et bien évidemment drôle. Bref, c’est rare.

Bien qu’Alexandre Astier se défende de la motivation pédagogique de sa démarche, pour moi ce spectacle s’inscrit dans l’esprit des conférences gesticulées à la Franck Lepage, et donc de l’éducation populaire, ce qui est admirable en tout point, convenons en 🙂

Preuve de l’intérêt de la chose, on ressort de ce visionnage plein de questions, de réflexions, aussi bien scientifiques que philosophiques.

D’où l’intérêt de prolonger la discussion.

floastier

C’est ce que propose Florence Porcel, notre Community Manager officielle de l’espace, pendant une bonne heure et demie. En dehors de quelques petits soucis de réalisation sans importance majeure (allez tous sur son tipeee pour que Florence puisse s’acheter un deuxième micro 😉 ), c’est un grand moment de youtuberie. On y voit même du Rollin, du Bruce (e-penser), et une brochette de scientifiques qui ont également accepté de participer à ce debriefing complice. On aimerait tant y être et continuer la discussion jusqu’au bout de la nuit avec tous ces gens passionnants, notamment sur l’effrayant silence éternel des espaces infinis dont l’écrasant vertige a participé à mon lâche abandon en plein vol d’un DEA d’astrophysique dont j’ai encore un peu honte 24 ans plus tard.

Enjoy!

 

4 Comments

  1. 2pasSage

    Bien la vidéo de Florence Porcel (avoir des youtubers avec des personnes comme Klein etc…)
    Il y a du Her de Spike Jonze et plein d’autres références aux messages des films SF, du m’bala dans la mise en scène (je comprend mieux maintenant pourquoi Alexandre ne lui a jamais craché dessus:)

    Concernant l’exoconférence, je reprendrai cette critique

    « Pour cette conférence ou plutôt ce pastiche de conférence, dont l’intention est de « régler la question de la vie extra-terrestre », Astier pioche dans l’histoire des sciences de l’antiquité à nos jours et porte un regard ironique sur l’évolution de nos croyances et de nos technologies. Ponctuée d’interprétations décalées, un peu dans l’esprit de Kaamelott, il s’amuse à rejouer certains moments clés de l’histoire : entre autres, la rencontre entre Copernic et le Vatican ou bien une supposée discussion de comptoir entre Fermi et un autre scientifique. Le spectacle se présente à la fois comme une successions de petits sketchs et d’élucubrations, tantôt sérieux, tantôt burlesques. Sur fond de diaporama, Astier enchaîne à tour de rôle les sujets de manière décousue avec assez peu d’efficacité scénique : descendant et remontant constamment de son pupitre tout en étant interrompu par de faux problèmes techniques récurrents et convenus. A quelques exceptions près, telle que le running gag amusant sur la sonde Voyager, le ton reste souvent plus proche de l’humeur que de l’humour. Le rythme du spectacle ne décolle donc jamais vraiment, sans être non plus un supplice. Tout en utilisant un langage parfois assez pointu, il n’est pas question d’apprendre grand chose de nouveau sur le sujet ni de l’aborder sous un angle novateur. Pour quiconque un brin cultivé et pensif, Astier brasse un peu du vent. Sorte d’hybridation entre la conférence et le one man, L’exoconférence n’a donc ni la profondeur de l’un ni la puissance comique de l’autre. En la matière, certains documentaires comme Cosmos font bien plus rêver, et d’autres nous en apprennent beaucoup plus sur les observations tangibles d’OVNIS, sans oublier l’immense répertoire de la science-fiction qui est un puits de sagesse à lui seul. Le mérite d’Astier se situe probablement dans le rôle de catalyseur humaniste qu’il s’octroie, afin d’éduquer d’un millième les masses, même si je crois peu en leur appétence future. »

    Pour rester léger, tout en s’ouvrant l’esprit sur les apparitions

    https://www.youtube.com/watch?v=LQFkUjYzOn8&list=PLNefH6S6myiOfykOcgIc2sYrpr1Zk5Mhi

    Sinon Alexandre, pour ton prochain spectacle, rien qu’en restant les pieds sur terre, tu peux parler de la carte de Piri Reis, des différentes constructions gigantesques aux quatre coins du monde sur terre et au fond des océans, etc, etc 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *