Gilets jaunes : « Les blessés qui dérangent »

Attention, dur.

Mais si capable de voir des images difficiles, les 15 minutes de ce film me semblent absolument nécessaires. Évidemment sujet à vérification et contradiction, mais semble bien correspondre à ce qu’on voit remonter tous les jours par des gens sérieux comme l’impeccable David Dufresnes qui a dépassé les 480 de ses tristement célèbres signalements à Place Beauvau.

J’ai souvent cette conversation avec des amis : je réitère, je ne justifie aucune violence, jaune ou bleue, mais celle de certaines forces de polices sont pour moi particulièrement graves. Elles sont faites en notre nom, ne visent pas des individus dangereux, et n’émeuvent pas une seconde les donneurs d’ordres. Honte à eux.

« On s’assoit sur toutes les valeurs de la République ».

 

2 Comments

  1. pemile

    Toujours aucun commentaire, c’est étonnant !
    Ce qui m’étonne aussi c’est que ces blessés ne semblent pas, en fait, tellement déranger le gouvernement, dans un déni de réalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *