Pour une démocratie moderne: le gouvernement Valls abolit le suffrage universel

Cela fait déjà 18 ans que M le Président de la République Manuel Valls lutte pour la sécurité des français avec les résultats qu’on connait.

L’internet est aujourd’hui civilisé. Depuis la mise en place du PPNN (Permis à Points Numérique National), la délinquance en ligne à drastiquement été réduite selon les chiffres du Ministère. Fort de ses succès, le PR souhaite intensifier la lutte contre le terrorisme qui trouve hélas des soutiens dans les groupuscules libertaires entrés en dissidence et qui incitent les citoyens les plus égarés à tenter de réfléchir par eux même.

Manuel Valls a donc profité de son passage au noël des petits enfants de membres du MEDEF ruinés par une fiscalité anachronique pour se lancer dans un discours churchillien : « Nous n’avons pas mené tous ces combats pour nous arrêter en chemin! La situation s’aggrave, le risque de sédition est plus élevé que jamais. Selon le ministère de l’intérieur, de plus en plus de français ne sont pas sur la ligne patriotique du gouvernement. Aussi ai-je décidé, toujours dans la volonté sans faille d’assurer la sécurité des français, de leur éviter les écueils de votes amateurs non maitrisés. Afin de sauver la démocratie française de rebellions non autorisées, les députés et les sénateurs éliront le Président de la République à main levée au banquet de fin d’année de la cantine de l’Élysée. »

Les élus du peuple seraient massivement d’accord pour cette nouvelle règle qui s’inscrit dans les grands chantiers d’harmonisation et de simplification de l’Etat lancés depuis 10 ans et qui ont notamment abouti l’année dernière à ce que députés et sénateurs soient désormais nommés par l’Elysée.

« Les français qui ont eu jadis (Loi Renseignement de 2015, NDLR) la sagesse de renoncer à leur vie privée, m’ont permis de mieux sonder le peuple à la recherche d’esprits renégats. Ces même français j’en suis sûr, comprendront aujourd’hui que pour leur sécurité il vaut mieux que nous nous chargions du vote, nous professionnels de la politique. »

Voilà qui semble effectivement plus sage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>