Non, un français sur 4 n’a pas voté pour l’extrême droite #Dep2015

Besoin de remettre un peu à plat les calculs, j’espère ne pas me gourer, je crois que j’ai dit des bêtises l’autre jour sur twitter à propos du vote blanc.

Si je me base sur les chiffres du ministère de ce 1er tour, nous avons:

  • les inscrits (ceux qui ont le droit de voter)
  • les votes nuls (ceux qui ont voté de façon non conforme)
  • les votes blancs (ceux qui ont voté explicitement « rien ne me va »)
  • les votes exprimés (sommes des bulletins valides pour des listes)

Ensuite sont calculés:

Les votants = exprimés + blancs + nuls

L’abstention = inscrits – votants

Bon jusque là, c’est pas mal, on a les chiffres détaillés pour les votes, même les blancs depuis l’année dernière.

Scores affichés au JT

Là ça me plait moins. Les fameux pourcentages affichés dans tout les médias sont calculés par rapport aux exprimés, pas par rapport aux votants. Donc si on s’en tient à ces résultats finaux, on peut estimer que ça ne vaut pas le coup d’aller voter blanc puisqu’on n’en causera pas chez Delahousse et surtout que ça ne réduit pas les scores des candidats. Avec des regroupements dont je leur laisse la responsabilité on arrive à  quelque chose dans le genre:

resultatsjt

Le message délivré sur les plateaux est assez constant:

Plus d’un français sur 2 est allé voter, le FN atteint le score historique de 25%

Alors qu’en fait non, pas tout à fait. Disons que c’est affaire de point de vue.

Les scores que je vois

Si on a joute aux blancs, aux nuls et aux abstentions une estimation très grossière de l’ordre de 3 millions de non inscrits, on se retrouve avec quelque chose qui me semble un peu plus représentatif de l’état de délabrement avancé de la démocratie représentative française:

resultatsabsolus

Tout ça pour dire quoi? Simplement que voir partout « le FN à 25% » me tord un peu la tripe et que ça ne me fait pas de mal de concrétiser ça sous la forme: 11% des français en âge de voter sont allés mettre un bulletin FN dans l’urne.

Bien sûr je ne dis pas que si tout le monde votait les résultats seraient sensiblement différents, je n’en sais rien, mais le bilan est lourd, pour une démocratie qui se dit représentative une foule colossale de citoyens n’est pas « représentée ». On nous jette un chiffre autour de 50% d’abstention avec presque la satisfaction de ne pas avoir fait pire, c’est plus de 20 000 000 de citoyens. Faut prendre le temps de s’asseoir et d’essayer de visualiser la chose.

C’est comme l’abstraction des millions de chômeurs, on ergote à n’en plus finir sur + ou – 0.1% mensuels, des décennies que les journaux font leur une avec la hausse ou une baisse passagère, mais on s’arrange de la réalité d’un chômage de masse endémique. On observe tous en cœur la progression du cancer, mais hors de question de tenter une chimio.

Surtout ne rien changer. Ça va se soigner tout seul.

 

edit 16h58: je change le titre suite à multiples réclamations en ajoutant un « Non, « 

35 Comments

  1. Line

    Bonjour,

    Il y a un problème avec le titre : « Un français sur 4 n’a pas voté pour l’extrême droite ». J’ai compris « trois-quart des français ont voté pour l’extrême-droite » puisqu’un quart n’a pas voté pour.
    Un petit « NON » rendrait ça plus clair : « NON, un français sur 4 n’a pas voté pour l’extrême droite »
    J’espère que c’est clair 😉

  2. Dantés

    J’ai l’impression que le nombre de votants pour le FN n’a pas beaucoup augmenté.
    C’est surtout le vote des autres partis qui a baissé et donc fait mécaniquement monter le FN.

    Mais ce qui ressort, en dehors du fait qu’il y a un énorme problème de représentation du peuple, c’est que ne pas voter c’est donner raison au système.
    Alors que faire ?

    Je ne sais pas… Et je suis désespéré en discutant avec mon entourage qui votent par idéologie ou habitude sans même s’informer et reste dans un déni devant ce qui se passe sous leur nez.

    • Axel Gaudot

      A moi de mettre ma braise dans le fourneau…

      Je n’ai pas voté pour le second tour aux dernières élections, et je ne compte pas voter aux élections prochaines…

      Voila pourquoi :
      J’estime que lorsque l’on me propose un système qui me dit « soit tu va te faire empapaouter gentiment, soi tu va te faire empapaouter méchamment », au final… Tu finis par te faire empapaouter. Vous m’avez compris.

      A ceux qui disent « Y a des gens qui sont morts pour que tu ai ce droit », je leur réponds gentiment que si j’étais mort pour ça, ça me mettrait franchement la haine de voir que ce « droit » est bâclé, inutile et insulté par les gens même le prônant. (je parle des politiques pour le coup.)

      J’avoue avoir eu un choc lorsqu’il y a quelques semaines, quand je parlais avec un ami, il m’a dit… « Mais mec, ça fait déjà quelques années que la majorité des gens ne votent pas… »

      Et ouais, j’étais persuadé que lorsque la majorité se déciderait à ne pas voter, çà serait pris en compte ! Faut croire que j’ai mal compris le principe de démocratie…

      Derrière, on va te donner de bons grosses explications : pas le droit, pas envie, la flemme, « C’est la population déviante, elle compte pas ! »

      La seule solution que j’ai trouvé pour l’instant, c’est de quitter le pays… Décision soutenue par cette nouvelle loi sur l’espionnage massif (je refuse d’appeler cette chose « Loi anti-terrorisme »)…
      Donc d’ici quelques années environ, j’espère être canadien, puis australien, puis anglais, puis allemand…

      Je suis désolé tout le monde, mais la, j’abandonne… A 21 ans, c’est triste…

      Si quelqu’un a des arguments à m’opposer, je serais ravi d’avoir un avis extérieur sur le quel tester mes idées…
      D’ici la, ciao !
      On se verra peut-être au Canada 😀

  3. ESTEBAN

    Merci JC!!!

    Par-contre pour moi ne pas voter c’est aussi ne pas cautionner ce système biaisé, pour moi!!
    et je n’irais pas voter contre un parti non plus, appeler à cela est pour moi aussi anti-démocratique.

    Bien a vous manu

  4. AzrieL

    J’ai la démarche complètement inverse de Dantés, pour moi, voter c’est valider un système biaisé, qui ne m’écoute pas et qui globalement s’en fou.
    C’est une vrai prise de position (et je ne veux pas dire par là que le vote blanc n’en est pas une).
    Je n’ai simplement pas envie de légitimer un suffrage que je ne cautionne pas, en y participant « pour la forme ».

    Qu’on soit clair hein, je n’expose que mon point de vue et en aucun cas je ne donne de leçon ou prétend avoir raison. Comme sûrement beaucoup de gens, je ne sais, en définitive, pas vraiment quoi faire.

      • AzrieL

        Je pense qu’il y a une grosse part de « culturel » là dedans aussi.
        On a grandit on nous rabâchant des idioties comme quoi le vote c’est la démocratie, comme quoi des milliers de personnes seraient mortes pour ça.

        Inconsciemment (ou pas) c’est peut-être aussi ça qui fait qu’on doute à ce point.

        Et vous autres les copains, vous en pensez quoi de tout ça ?

        • C’est vrai que le système représentatif actuel qui ressort tous les deux ans une élections de je ne sais qui pour rasseoir sa légitimité est à réformer absolument pour tendre vers une démocratie plus directe, mais ne pas aller voter c’est tomber dans le piège de ce système qui ne prend pas en compte les votes blancs et l’abstention dans les résultats.

          L’idéal serait un parti prônant une démocratie directe et que l’on ait plus honte d’aller voter seulement pour se retrouver avec le parti le « moins pire. »

          • AzrieL

            Je ne pense pas que ça serait l’idéal. ça serait peut être une avancée, mais sans changer de paradigme, on continuera de retomber dans les mêmes travers (je pense).

            Mais tu as peut-être raison au fond.

      • Soli

        Moi j’ai choisi de voter pour Nouvelle Donne, parce qu’ils ne veulent pas de cumuls de mandats (Que ce soit plusieurs mandats en même temps ou le renouvellement dans le temps). Plus tout un tas de propositions que pour ma part je ne trouve pas stupides.
        Alors je pense que c’est quand même un bon début, même si pour l’instant on reste dans le vote.

    • JR

      Loin de moi l’idée de penser que le suffrage est la meilleure façon de faire de la démocratie, mais nous sommes dans l’histoire de l’humanité relativement privilégié et des gens sont morts pour cela.
      Ce que je veux dire par là, c’est que le vote a une valeur. Tu n’es pas le seul à penser que ces institutions sont à changer. Je le pense aussi, et j’ai l’ambition de les changer. Ma manière est de participer à ce jeu électoral, car je n’ai pas le courage physique de faire une révolution armée qui pourrait éventuellement redistribuer les cartes.
      Je suis aussi incapable d’aller participer à une communauté qui vivrait d’une manière qui me conviendrait plus.

      A partir de là, le vote reste ma seule option, peut-être en existe-t-il d’autre, mais je ne les connais pas.

      Tu dis aussi qu’aller voter, c’est légitimer le suffrage, de la même manière, acheter, c’est soutenir le capitalisme, non ? Je fais le parallèle car je pense que la finance, l’économie et les grands groupes ont pris une importance qui dépasse celle des états, et que le fait de ne pas voter et de décrédibiliser ainsi la démocratie (aussi imparfaite soit-elle) c’est faire le jeu des gens qui pensent que la démocratie est un danger pour leur intérêt personnel. Et ça, je trouve ça réellement dommage…

      • AzrieL

        Je suis 100% d’accord avec toi quand tu dis qu’acheter c’est soutenir le capitalisme, c’est un fait. Et pour ça, j’essaie de plus en plus, petit pas par petit pas, de m’en défaire le plus possible.

        Par contre je ne trouve aucune autre démarche que l’abstention pour la question du vote.
        Oui, le vote a une valeur, mais c’est pas des valeurs que je veux défendre.
        Et est-ce qu’une « révolution » (le terme est vachement connoté quand même) doit forcément être une révolution « animée » j’en sais rien, c’est là que se poses aussi une bonne partie de mes interrogations.
        Et non, une bonne fois pour toute, les gens ne sont pas mort pour le droit de vote, ils sont morts pour des dizaines d’autres raisons, et je les en remercie, mais ils ne sont certainement par mort pour être gouverner par d’autres monarques déguisés. Cet argument là ne passe pas, je suis désolé :/

        • JR

          Je ne voulais pas dire qu’il faut respecter les morts en allant voter. Je voulais dire que ce système à défaut d’être parfait est le fruit de luttes, plus engageantes que de laisser des commentaires sur des blogs.

          Pour moi, le vote représente, on me demande mon avis, je le donne. Un homme, une voix, ce qui est le principe, selon moi de la démocratie. Si je ne suis pas d’accord avec le choix proposé, je vote blanc.

          Les gens qui s’abstiennent sont tous sauf une masse politique qui exprime quelque chose : « j’ai oublié », « j’ai la flemme », « je suis en vacances », « je travaille », « la politique c’est de la merde », « je n’habite plus dans la ville où je suis inscrit », « ça ne sert à rien », « je suis contre les élections », « je ne fais pas confiance aux gens qui nous gouverne ».

          Tout ça pour dire, un vote blanc dit : je ne suis pas satisfait, une abstention peut être interprété comme je n’en air rien à faire. Un vote blanc et massif peut conduire à penser qu’il y a quelque chose à faire, des gens capables de se dire mobilisons nous.

          Pour ce qui est d’élire un monarque, c’est assez triste, mais je préfère encore pouvoir choisir un monarque que de me le voir imposé par le seul fait de la naissance, ou de la fortune.

          Je pense qu’il faut lutter contre le capitalisme, et que la démocratie est une solution (plus en tout cas que le communisme).

          • AzrieL

            Ahah, ça tacle 😉
            Visiblement tu as pris ce que j’ai dis comme une attaque envers ton opinion, je m’en excuse, c’était pas voulu et pas le but.

            Je suis d’accord avec toi, l’abstention n’est en rien une masse allant dans le même sens, mais ça n’empêche pas que pour certains (beaucoup même) c’est un vrai choix et une réelle expression de sa voix ! On n’a pas le droit de rabaisser ce fait simplement parce que d’autres le font par flemme 🙂

            Je te rejoint aussi sur le vote blanc, c’est pour ça que je disais un peu plus haut que je me sent vraiment le cul entre deux chaises.

            Le point de divergence entre nous c’est simplement que je ne préfère pas élire un monarque par défaut comme tout les autres, et être persuadé que tout recommencera 5 ans plus tard. (mais encore une fois, et pour qu’il n’y ai plus de malentendu, je respecte complètement ton opinion l’ami :))
            Pour ce qui est de la démocratie, la France n’en ai pas une, et oui, je pense aussi que la démocratie est une solution, c’est bien là tout mon propos ^^

            Sans rancune, et encore une fois navré que mon précédent commentaire est pu paraitre déplacé ou irrespectueux envers toi.

          • JR

            Salut, je ne me suis nullement senti offensé, et je suis désolé d’avoir été offensif.

            En fait, c’est surtout parce que j’ai rédigé un pavé, mais clairement, j’ai envie que tout le monde se lève et fasse quelque chose, le vote n’est clairement pas LA solution qui nous fera sortir de l’impasse. Dimanche dernier je me suis présenté, j’ai fait 6 %, donc ce week end je suis libre, et je vais aller tenir le bureau de vote…
            Je crois que c’est en voyant les gens qui viennent voter que je trouve dommage que les jeunes ne viennent pas voter, et aussi, qu’attendre 12 heures sans voir personne, c’est long. Très long 🙂

          • AzrieL

            Ah bah je pouvais pas répondre juste dessous, alors je continu ici 😉

            Bon bah on est tous désolé, tout va bien alors :p

            Je peux comprendre en effet que tu te sente un peu (beaucoup?) désabusé de te présenter et de voir que ça ne suit pas.

            Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de faire bouger les choses, mais c’est tout de même super de voir des gens qui en veulent et qui vont passer les 12 heures plus ou moins seul dans le bureau de vote.

            La bise l’ami ! Et bon courage pour dimanche 🙂

          • AzrieL

            ps: lire tes pavés fut un plaisir ^^
            à l’heure du 250 caractères, c’est chouette aussi de voir des propos développés à pas bourrés de raccourcis ou autres synthèses un peu foireuse 😉

      • Axel Gaudot

        Salut !
        Je tiens tout d’abord a préciser : ce commentaire n’est absolument pas a prendre comme une attaque, mais plus comme un test de mes convictions sur le monde réel.

        Tu dis que tu n’as pas le courage pour une révolution armée… Eh bien, tant mieux ! Selon moi (et en fait, selon pas mal d’auteurs dont je m’inspire), une révolution est inutile, elle ne fait qu’inverser les pouvoirs… Par contre, une Volution, elle… Le principe de la Volution est qu’au lieu de s’opposer a un système, on ‘crée’ a côté. Je peux trouver plein d’exemple, mais rien qu’en voyant ta discussion avec AzrieL, je peux voir que tu mets certains idéaux chers à mon cœur en place : le « gouvernement » veut que l’on sois impersonnel à longueur de journée, distant le plus possible des uns des autres… J’ai même une théorie selon laquelle la multiplication des facilités de transports et de réflexion (bus, métro, comparateurs, calculettes etc…) est ainsi exécutée car l’esprit dépends du corps… On affaibli notre corps pour nous empêcher de s’ennuyer, donc de penser et de réfléchir… Enfin bref, je divague déjà !
        L’idée de « créer à coté » donc, est d’empêcher le système de piocher en nous ses propres réserves : paresse (de voter ?), confort, facilité et simplicité… A la place, je te propose humblement d’aider, de réfléchir, de prendre le temps de s’ennuyer, de parler avec d’autres…

        J’ai personnellement abandonné l’idée de trouver un pays avec lequel je serais en accord, l’idée de trouver une petite communauté ou je pourrais vivre pépère me semble bien plus plausible…

        Tout ça pour dire, en gros :
        -Je ne tiens absolument pas à t’attaquer
        -Au contraire, je te respecte car on sens en toi une grande volonté de réflexion et de réalisation de l’autre
        -Peut-être les pistes à creuser sont du cotés de la Volution ? (je t’invite humblement à lire les livres d’Alain Damasio)
        -Je te félicite pour ton courage, tu dis que tu n’as pas la force d’une révolution armée, sache que moi je n’ai pas le courage d’une action politique… Félicitation à toi !

  5. Il faut vraiment changer le titre, il n’est pas compréhensible en l’état.
    Moi j’ai voté blanc pour la première fois. Et je m’apprête à le refaire dimanche, malgré le risque FN qui plane. Pas question de voter PS.
    Etienne Chouard, vite !

  6. Bonjour,

    Pour avoir dépouiller le scrutin le week end dernier, j’avais cru comprendre que les votes exprimés étaient l’ensemble des enveloppes trouvées dans l’urne (vote valide+blanc+nul).
    Mais je peux me tromper.

    Bonne soirée.

  7. Jerome BAPTISTE

    Merci JC.
    Pour le 2ieme graphique, en noir « personne non représenté » me parait inexact. Ils sont finalement représenté par défaut par ceux qui ont été élus par les autres qu’ils le veuillent ou non. Le titre serait plutôt « représenté par défaut ».

    J’aime beaucoup la réflexion de JR.
    Etienne Chouard disait que les personnes capables n’avaient pas le besoin de se représenter et savent se satisfaire du système. Actuellement, on aurait bien besoin de ces personnes capables pour combattre le système depuis l’intérieur et si possible le rendre meilleur ou plus équitable.
    Il faudrait mettre fin aux politiques professionnels qui est sûrement une gangrène. Remettre la valeur de service dans l’intérêt général au coeur du système.

    L’idée de participer à la mascarade pour y mettre fin à la place d’une révolution, probablement violente, n’est pas un si mauvaise idée que ça.
    Le problème est que bien souvent lorsqu’on entre dans ce système on se fait broyer et on fini par perdre la substance de notre combat.

    Beaucoup trop de politiques professionnels se sont détachés de la réalité de leurs administrés. Il faudrait aussi en finir avec les partis politiques qui finalement sont devenus des clans (qui pour certain fonctionne en mafia).

    Quand je lis je préfère voter blanc plutôt que PS au risque de laisser la place au FN franchement j’ai du mal à comprendre.

    Bref beaucoup de chose à revoir

  8. Olivier

    Autant je regrette la no n présence du vote blanc dans les résultats (même s’il faudrait voir comment gérer les cas, surtout si le vote blanc dépasse les votes pour des partis), autant j’ai tendance à ne pas tenir compte de l’abstention.
    1 qui ne dit mot consent
    2 l’abstention c’est en gros voter pour le vainqueur, de fait les grands partis n’ont pas intérêt à réduire l’abstention. Si les gens ne sont pas contents et votent pour d’autres partis c’est plus problématique que le fait qu’ils ne votent pas
    3 si les gens sont à ce point mécontents de la vie politique, qu’ils s’investissent pour la changer de l’intérieur. Sinon, rien à faire.

    Ceci dit mes arguments sont surtout valables pour le premiers tour, au second, c’est plus un choix par défaut qu’autre chose.

    Maintenant oui il ny a pas 25% des Français qui se sont exprimés pour le FN. Tout comme il n’y a pas 30% de gens pour l’union de la droite et du centre.
    Mais ce n’est pas une nouveauté, il suffit de voir sur quoi reposent les élections de nos députés.

  9. Très bonne analyse ou je te rejoins. A propos de l’exemple des chiffres du chômage qui augmentent de 0.1% chaque mois ou trimestres et qui font les unes et qui servent à crédibiliser ou décrédibiliser la politique actuelles ou précédentes des gouvernements je pense différemment.

    On oublie peut être un chiffre tout simple, l’augmentation (faible oui) de la population qui doit logiquement être liée à l’augmentation de nouvelles personnes inscrits au chômages (ces personnes qui entrent dans la vie active). Comme la population augmente légèrement d’années en années et ceux depuis longtemps, le nombre de nouveaux inscrits au chômage augmente aussi (par rapport aux personnes partants en retraite). Du coup les médias (ou politiques) aiment parler des chiffres du chômage non pas en pourcentage (par rapport à une population active) mais en nombre ENTIERS de personnes inscrites au chômage…

    Du coup, on dit très facilement (exemple) qu’il y a eu 6000 chômeurs de plus en 6 mois (c’est un petit chiffre ok) mais si la population grandit de 200 000 personnes par ans ça ne fait que 3% de ces nouvelles personne susceptibles de s’inscrire au chômage (quand ils auront l’âge de travailler ^^).

    Bon bien sur dans les médias les chiffres d’inscriptions au chomage sont dans les 12000 inscrits de plus ou de moins, et ceux mois par mois… Ce qui ne veut rien dire non plus puisque dedans il y a des personnes qui se retirent du chômage pour travailler et ceux qui n’ont plus de travail (à court terme etc), mais ils voient une augmentation tout de même sans pour autant prendre en compte tous les paramètres comme l’augmentation de la population qui n’en est qu’un parmi d’autre.

    Je ne pense pas détenir la vérité, d’ailleurs ce que je dis n’engage que moi, je n’ai pas tellement d’exemple concrets mais j’explique cela pour faire comprendre qu’en gros on peut dire ce qu’on veut aux chiffres, on peut discréditer, faire peur, crédibiliser quelqu’un très facilement. C’est ça la politique aussi et c’est plus ou moins ce que je ressent dans ton article

  10. guy

    Bonsoir,

    j’ai vu d’autres calculs comme les votre, sur d’autres sites, concernant l’atrophie du monde électoral.
    Ils sont assez ressemblants.

    Pourquoi les médias inondent les ondes de sujets comme l’ évincement du vilain papa de la pauvre Marine en ce moment?

    Alors qu’effectivement environ 38 millions d’inscrits n’ont pas voté pour le fn.

    Pas bien meilleur score pour les autres partis……

    Je vote, et je discute par contre avec des gens inscrits, qui me disent : « à quoi bon voter, puisque le vote blanc n’est pas reconnu ».

    C’est un angle de vue qu’il leur appartient.

    Désastre démocratique, utilisé par les politiciens intéressés et par les médias pour faire tourner leur popote.

    Merci pour votre blog

    salutations

  11. avenir3304

    La droite française sous la houlette de MM.Fillon,Guéant,Sarkozy et consorts représente une famille politique actuellement à la dérive du fait d’une balkanysation avancée (dévoiement moral)et d’une vision sociale héritée du moyen-âge (ceux qui dirigent,ceux qui travaillent,ceux qui prient).L’inculture de la plupart de ses dirigeants associée à un refus obstiné de reconnaître l’Etat républicain de droit conduisent les leaders et principaux cadres de ce courant politique dans une zone qui est celle du non-droit.Déjà,par le passé (au sortir de la 2ème guerre mondiale),la droite française avait été balayée faute d’avoir su comprendre que la voie tracée par le Maréchal Pétain était une impasse conduisant à l’indignité nationale.Quand la droite française préconise aujourd’hui d’abolir le statut des fonctionnaires comme le droit de grève des fonctionnaires,de détruire des centaines de milliers d’emplois publics,de procéder à des coupes sombres dans le budget de l’Etat (- 100 milliards),de démanteler la Sécurité Sociale,de se soumettre à l’accord de libre-échange avec le Canada (CETA)et quand dans le même temps elle considère que la presse,l’Etat de droit (l’institution judiciaire)et la constitution sont aux mains de comploteurs tantôt vichystes,tantôt gauchistes on peut penser que plus rien ne relie cette droite française au général De Gaulle et à l’intérêt général.Cette famille politique (UMP/LR)ne représente plus la modernité,la promesse de la prospérité (exception faite de la leur),la démocratie éclairée pour la France.La droite française tend à s’affirmer,jour après jour,comme un ramassis de « personnalités » sous le coup ou dans l’attente d’une décision de justice,incapables de faire preuve de désintéressement et d’intelligence pour la France,les Français,d’incarner un avenir prometteur.Cette droite affairiste abaisse la France :elle est condamnée à la faillite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *