Aussi dingue que cela puisse paraître, bien des gens réfléchissent à une nouvelle économie du partage, et encore plus surprenant, ils ne sont pas tous drogués. Si on arrive un jour à sauver ce monde de la folie mercantile, ou au moins à réformer nos archaïques droits d’auteurs, nul doute que Pouhiou …