Des Polony et des oies #gavage

Un petit mot en passant et sans grand intérêt, tu es prévenu, pour développer une discussion Twitter nocturne et clarifier un truc.

En regardant #onpc hier soir je me suis permis de bien modestement railler madame Polony avec ce tweet:

Beaucoup de réactions. Logique, le foie gras c’est comme la boucherie corrida, on touche au terroir, c’est clivant comme sujet 🙂

j’ai donc eu des moqueurs qui m’emboitent le pas:

des mal élevés:

des experts:

Bref, du #lol, du #troll, de l’info, la vie quoi 🙂

Troll est ici un peu excessif ici pour l’ami @FHDR, j’en conviens.

Pour ce qui est d’expliquer ce que je voulais dire, voilà: si j’ai effectivement fait ce raccourci c’était simplement parce qu’on parlait de la brutalité du gavage et que Madame Polony s’est précipitée pour ramener sa science d’un ton un peu hautain à mon goût en nous expliquant l’histoire du foie gras depuis l’Égypte antique et surtout que c’est un phénomène naturel. Mais nous ne parlions pas du foie gras, nous parlions du gavage, ce qui est un autre sujet.

Voilà c’est tout. Maintenant sur le fond, il n’y a pas grand chose que j’aime autant que le foie gras et ça ne m’empêche pas de penser que le gavage est une brutalité, je n’ai pas besoin d’étude scientifique pour cela, même si on m’apprend que

Merci twitter pour ces échanges toujours aussi enrichissants 🙂

5 Comments

  1. lôtre

    Bonjour, je voulais juste préciser que mon tweet sur le foie gras de pintades là : https://twitter.com/lotre/status/254700829708275712 ce n’était pas pour loler ni pour troller, c’était un témoignage tout ce qu’il y a de véridique. ll se trouve que j’ai des oncles qui ont été aviculteurs en Touraine (en gaec ils sont à la retraite maintenant) Ils ont élevé entre autre des Pintades (en semi-liberté pas en batterie, c’est plutôt là ou il faut chercher la vrai maltraitance selon moi) et ont remarqué que certaines avaient des foies très gras parce qu’elles se gavaient littéralement (en fait elle faisaient la loi sur les mangeoires. Souvent d’ailleurs parce qu’elles avaient échappées au ramassage avant abattage et étaient plus grosses que les bandes arrivées après)
    Donc on peut affirmer que ces pintades n’avaient pas été forcée, ni gavées (mécaniquement) Mes oncles étaient bien contents de récupérer régulièrement quelques foies pour les préparer en foie gras qu’ils se réservaient pour les fêtes et en faire profiter à la famille et aux amis . Il n’a jamais été question de les commercialiser tant la production était infime et aléatoire .
    tout ça pour dire que je pense qu’il est probable que les oies gavées souffrent, mais pas systématiquement. Qu’il serait possible d’obtenir du foie gras sans avoir à gaver les oies mécaniquement. les laisser se gaver elles même, naturellement. Mais là on se trouve devant un autre problème. la production ne serait pas celle qu’on obtient et tout le monde ne pourrait pas avoir son foie gras à noel et nouvel An (ce n’est d’ailleurs pas le cas) . personnellement je n’aime pas trop le foie gras d’oie (je préfère le foie gras de pintade, beaucoup plus fin ) Et je préfère rien plutôt qu’un foie gras de mauvaise qualité (souvent d’importation).
    Je n’ai rien contre les végétariens tant qu’ils ne me disent pas ce qui est bon. J’espère qu’un jour nos descendants n’auront plus de gout à la viande et ne mangeront que des fruits ou des légumes. Mais pour le moment je n’en suis pas arrivé à ce stade de l’évolution, j’aime la viande, j’essaie seulement d’en manger moins souvent et en quantités moindre, des steack de 130g et pas 300g comme le voudrait mon boucher.

    Sinon je trouve que Natacha Polony est dans la surenchère pour faire le pendant d’Aymeric Morillon , je trouve que la qualité de ses interventions s’est beaucoup détérioré depuis ses premières interventions 🙂 . Ils devraient parler moins mais mieux, on ne seraient pas gavés 🙂

Répondre à lôtre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *